R de Bourcier Compétition

Nos véhicules

Certains véhicules ont marqués l’histoire de Bourcier Compétition. Simples évolutions d’un modèle de série, ou voitures de course construites ou re-construites de A à Z, découvrez ici celles qui nous font vibrer, rêver, ou gagner et qui resteront à jamais dans nos mémoires.

Porsche 928 CUP : La BM004 (Bourcier Mobile n°4)

Comment une Porsche 928 oubliée dans un garage est devenue une redoutable voiture de course.
Sauvé d’une destruction programmée par son propriétaire, cette Porsche 928 S4 a été entièrement démontée et reconstruite par Luc Bourcier pour l’engager dans la Coupe 928 du Championnat GT Classic 2016.
En partant de la caisse mise à nue, la voiture a été entièrement reconstruire avec comme seul objectif d’être la plus performante possible : Poids réduit de 300 kg, Moteur reconstruit, Gestion programmable, Amortisseurs réglables sur-mesure, Circuit de freins modifié, Embrayages et volant moteur allégés… Au final de la Porsche d’origine il ne reste plus que la caisse et la boîte..

Alignée pour la première fois en course en 2016, elle a remportée 4 courses sur 5 départs… Série en cours !!

La vidéo de la construction de la BM004 : à venir

Lotus Elise S1 « Mac Do » : La BM003 (Bourcier Mobile n°3)

Une Elise S1 comme en en voit peu. Entièrement reconstruite depuis un châssis nu durant l’hiver 2013, cette « petite » Elise est devenue une Grande auto de course : Poids réduit au minimum réglementaire, Moteur entièrement préparé pour l’endurance avec une puissance maxi de 180cv et surtout plus de 210 Nm de couple.

Sa décoration originale lui vaudra le surnom de « Elise Mac Do » durant tout la saison de Trophée Tourisme Endurance 2014.
Aujourd’hui revendue elle court encore en Trophée Tourisme Endurance.

Ginetta G40 CUP 2L : L’épouvantail de la classe 2Litres

En 2012 Bourcier Compétition décide de s’engager en Trophée Tourisme Endurance avec une nouvelle arme. Les Ginetta G40 du championnat Ginetta Anglais sont trop « tendres » avec leur modeste 1,8L Ford Zetec de 150cv. Bourcier Compétition la modifie donc de font en comble pour l’équiper d’une tout nouveau Zetec 2 litres préparé endurance.

Avec 210cv, un poids plume et un chassîs redoutable la G40R CUP 2L de Bourcier Compétition va semer la zizanie au milieu de la classe 2Litres du TTE. En effet non comptant de laisser les Clio Cup à quelques secondes, elle s’invite dans le Top 5 en signant quelques magnifiques performances au niveau des très rapides Seat Super Coppa.

Ginetta G50 GT4: Une « tuerie », le GT4 avec 4 ans d’avance !!

En 2013 Bourcier Compétition fait l’acquisition d’une des toutes premières Ginetta G50 GT4 importée en France. L’auto est extrêmement performante mais très exigeante avec son pilote. Beaucoup auront du mal à son volant, mais dés qu’elle était prise en main par un pilote à son niveau elle signait des temps incroyables en dépit d’un moteur ne développant pas plus de 300cv.

En 2014, elle mène avec 2 tours d’avance la manche du Trophée Tourisme endurance dans laquelle elle est engagée. Jugée trop rapide et hors classement par les organisateurs, ils demandent aux pilotes de se retirer 1 tour avant la fin..
Depuis le retour en grâce du GT4 en 2017, les Ginetta G50 et G55 GT4 démontrent à chaque course tout leur potentiel de performance par rapport à des marques plus prestigieuses et des autos bien plus puissantes. Bourcier Compétition l’avait compris avant tout le monde.

Lotus Elise R240: Road and Track

Comment transformer une simple Elise 111R en une formidable auto de piste.
L’Elise 111R souffre d’un énorme manque de couple qui la rend « mollassonne » si on ne dépasse pas 6500tr. Elle est en conséquence difficilement exploitable sur route et manque d’efficacité sur piste.
Après avoir été les premiers à reprogrammer le boîtier Electronique des Elise R, Bourcier Compétition franchi une nouvelle étape avec l’Elise R240. Le moteur passe en effet à 2Litres et bénéficie des bons soins d’arbres à cames plus typés. Les premiers passages au banc donneront jusqu’à 235cv qui seront vite réduits à 210/220cv afin de préserver un bonne fiabilité et de préserver un bon compromis usage route et performance sur piste. La voiture participera ainsi à un nombre incalculable de sorties piste, tout en écumant toutes les routes des Pyrénées ou des Alpes.
L’histoire n’est pas finie car la R240, va bientôt se transformer en une Elise rsR encore plus méchante !!

Lotus 2-11 « La ROUGE » : La BM002 (Bourcier Mobile n°2)

Voici la voiture la plus titrée de la lignée des « Bourcier Mobiles ». Plus de 10 victoires en Lotus Cup Europe, et 4 victoires au scratch en Trophée Tourisme Endurance.

De 2010 à 2013, elle a joué les premiers roles dans toutes les course dans lesquelles elle a été engagée. Tout d’abord en course « Sprint » en Lotus Cup Europe où elle établit de nouveaux standard de performance en signant un nombre incalculable de temps scratch. En 2011 elle est Championne d’Europe en Lotus Cup et entame une seconde « vie » en débutant en Endurance en TTE.
Avant elle, aucune autre Lotus ne s’était jamais ni engagée ni encore moins imposée en course d’endurance. Dés sa première sortie en TTE elle gagne avec 1 tour d’avance sur le second.. Elle renouvellera encore 3 fois au mains de différents pilotes donc le Boss Luc Bourcier..
Aujourd’hui, elle roule en journée loisir, mais reste une redoutable auto de course.

La Budget n°1 Formule 2 : Le premier Chef d’Oeuvre

Comment courir en compétition alors qu’on n’a pas de budget ? La réponse est simple: Construire sa propre monoplace !!!

C’est l’idée qu’à suivi Luc Bourcier en 1994: dessiner, concevoir, et fabriquer une monoplace à moteur de moto en partant d’une feuille blanche. Luc a dessiné et fabriqué chaque pièce du chassie, et de la transmission. L’électronique était bien sûr faite sur mesure. Le chantier à duré plus d’un an, et quant la voiture fut finie il a fallu « pousser » les murs pour la sortir du garage dans lequel elle était née. Cela a beaucoup fait rire les observateurs. Et tous regardaient ce petit jeunot avec amusement lorsqu’il pris le départ de sa première course de côte. Ils riaient beaucoup moins quant l’auto a commencé à prendre l’habitude des toutes premières places..

Formule 3

Descriptif et photos à venir